C.I.L de la Capte
Le CIL de La Capte est une association loi 1901
Nos actions > Intérêt Général > Propositions CIL de 2011

I  AMELIORATION DU CADRE DE VIE

  1. La propreté (enlèvement des ordures et suppression des décharges sauvages, et obligation pour les restaurants de dissimuler leurs poubelles dans la journée).  
  2. Le domaine public (respect de l’espace trottoir et piétonnier par les commerçants)
  3. Le respect du stationnement dans le village.
  4. Les horaires de mise en place et de fin des marchés (puces du dimanche, marché forain du vendredi)  application des règlements d’hygiène et de sécurité  concernant ces marchés.

5  Panneaux de signalisation placés de façon raisonnée.

Parallèlement, il nous semble nécessaire de prévoir :

- une réactualisation du cahier des charges du lotissement de la Capte afin de l’adapter aux contraintes et règlements actuels

- un contrôle sévère des nuisances de voisinage dues à la fréquentation des boîtes de nuit  et des bars avant-boîtes.

Pour la sécurité de tous l’interdiction de la vente d’alcool au verre sur l’espace public.

II  AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

 Etude de repositionnement des marchés (marché du vendredi matin et marché aux puces) Meilleure protection de la pinède et des jeunes pins plantés par la mairie.

  1. Facilité d’accès des riverains à leurs domiciles, actuellement chose impossible du fait de l’étroitesse des lieux, et liberté de rentrer et de sortir  leurs véhicules.
  2. Respect des règles de sécurité, cette nouvelle organisation permettrait un accès aux pompiers.

Repenser l’attractivité et la mise en valeur de la rue des Marchands

Intérêt du projet :

  1. Elargissement des trottoirs afin que les piétons n’aient plus à utiliser la chaussée pour se déplacer,
  2. Enlèvement des mâts, installation de palmiers, de bacs à fleurs, d’un éclairage élégant…..

III  ESPACES VERTS

  1. Poursuite de l’entretien et amélioration de l’élagage de la pinède.
  2. Poursuite de la régénération du couvert végétal (pins maritimes, pins parasol, tamaris, palmiers, espèces adaptées).
  1. Récupération de l’espace public indûment occupé, enlèvement des pierres ainsi que de toutes les plantes dangereuses (figuiers de barbarie, aloès ….)

IV  VOIRIE

  1. Réfection des avenues : comblement des trous et recouvrement des bosses avec moyens adaptés pour réduire la vitesse (plateaux traversants à chaque intersection,) dans le but de réduire les comportements accidentogènes, et d’obtenir une circulation piétonnière plus aisée et mieux sécurisée.
  2. Adaptation de l’éclairage (repositionnement des points lumineux en fonction de la végétation dans les avenues).
  3. Projet global de circulation à l’intérieur du village en liaison avec le réaménagement de la rue des marchands et de la route départementale de Giens.
  4. Curage des bouches d’égout engorgées en cas de grosses pluies (avenue du Couchant)
  5. Soutien et encouragement de la poursuite du plan d’aménagement de la départementale, du développement de la piste cyclable, des ronds points, et du sentier piétonnier.
  6. Eclairage de la portion de départementale située entre le rond point de l’Hippodrome et la Capte.
  7. Création de parkings extérieurs - par exemple sur les aires de stationnement du Magic World-  avec mise en place de navettes desservant la presqu’île, afin d’offrir plus de places de stationnement de véhicules en été.
  8. Récupération de l’espace public, le long de la départementale pour la création de places de parking.

V  PLAGE ET PORT

  1. Accompagnement du ré-ensablement de la plage par une valorisation du front de mer (installation de douches publiques, de larges poubelles dissimulées, agencement de plantations, de luminaires et remplacement du muret en béton par une barrière plus élégante.
  2. Augmentation de l’attractivité du stade par une valorisation esthétique végétale. ainsi que par la pose d’un tapis anti-bruit.
  3. Création d’un sentier pédestre entre la Capte et le port d’Hyères, le long des ganivelles, sans accès possible dans la pinède.
  4. Rénovation du canal du gras, en très mauvais état.  
  5. Obligation pour les restaurants du port de ne sortir leurs poubelles qu’à la fermeture de l’établissement.
  6. Insister sur le ramassage quotidien des poubelles du port   

Création d’un musée du sel, sur l’ancien site d’exploitation, pour ajouter une dimension culturelle à l’actuelle offre balnéaire.

VI  DEUX GRANDS PROJETS  POURRAIENT VOIR LE JOUR A LONG TERME :

  1. Transfert de la Mairie et de la Poste de la Capte au village des Pesquiers, création d’une salle de réunion pour les associations et d’un jardin aménagé pour enfants, cet ensemble qui s’inscrit dans l’histoire de la capte pourrait redonner une âme au village : le tout relié  à la rue commerçante par  un chemin piétonnier.
  2. Accès à la pinède des pesquiers, par des sentiers balisés  et un parcours santé.
  3.  Le bâtiment de la mairie actuelle pourrait être démoli et l’espace libéré transformé en aire de stationnement afin d’augmenter le nombre de places de parking proposé en période estivale.
  1. Enfouissement des lignes électriques et téléphoniques avant la rénovation des avenues sur la totalité du territoire de la Capte, en concertation avec la politique de reboisement pour remplacer les pins dont les racines seront endommagées à cette occasion.                                                 

 

                                                                                                                                                             Mise à jour du 10- 10- 2011

Posté par Roger Demaria, le 2012-03-17.